Lire l’avenir dans les sandales

Vous menez la chasse aux nouveaux bottillons d’automne ? Pendant que vous rêvez de chaussures pour vous garder le gros orteil au chaud, nous avons la tête dans les gougounes !

À ce temps-ci de l’année, nous effectuons les achats pour l’été prochain. En coulisses, nous travaillons donc en équipe pour choisir les sandales qui vous feront craquer dans neuf mois. (Enfin, on l’espère !)

Pour vous donner une idée de l’ampleur de la tâche, une question-piège : combien de styles de chaussures proposons-nous chaque saison ? Cent ? Vous êtes loin. 250 ? Encore froid. L’été dernier, nous avions sur le plancher plus de 550 modèles différents provenant de quelque 90 marques.

Ça grouille dans l’entrepôt !

D’habitude, pour concentrer nos achats, nous participons à un énorme salon à Drummondville, où nous rencontrons des dizaines de fournisseurs, dans un blitz d’une semaine. Cette année, exceptionnellement à cause de la COVID-19, ce sont les compagnies qui viennent à nous.

Tous les jours, depuis le début août, nous avons rendez-vous sur Zoom avec des représentants, qui nous vantent leurs plus beaux styles pour l’été 2021. D’autres nous visitent directement à la boutique et étalent leurs nouveautés dans notre back-store (comme sur la photo ci-dessus). Pas très glamour, mais on se débrouille avec les moyens du bord !

Quand on hésite entre deux sandales, c’est toujours en pensant à vous, nos clientes, que nous tranchons. Nous nous adaptons en fonction de ce que vous avez aimé, ou pas, dans la dernière saison. En ajoutant quelques modèles plus audacieux pour essayer de vous surprendre !

Avant même que les feuilles tombent, on peut déjà vous révéler que plusieurs nouveautés feront leur entrée en boutique l’été prochain, notamment les souliers de la marque australienne EMU et la collection-capsule d’espadrilles de Kate Spade, en collaboration avec Keds. Dans la chaussure spécialisée, nous avons aussi déniché de magnifiques styles, qui témoignent d’une belle évolution dans l’orthopédie.

Mais bon, il faudra attendre !

D’abord, les bottillons d’automne… Vous êtes venues voir notre sélection ?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *